Voici deux petits dessins que je me suis amusé à faire hier soir, dans un grand moment de détente. Je dois avouer que ça fait du bien de lâcher le stylet de ma wacom et de reprendre un bon vieux crayon tout ce qu’il y a de plus ordinaire.

Et en même temps, je me rends compte à quel point dessiner me manque. Et a quel point travailler sur mes propres projets me tente tout autant. Voilà plus d’un an que je travaille comme coloriste et j’ai côtoyé nombre d’artistes depuis. L’avantage de ce boulot quand on dessine, c’est que l’on a la chance de voir passer beaucoup de styles différents en peu de temps, et d’ainsi pouvoir s’imprégner du style de chacun pour l’adapter au sien.

Il devient clairement évident que je ne passerai pas ma vie en tant que coloriste. Je ressens le besoin d’indépendance et aussi de reconnaissance pour la part entière de mon travail. Et plus le temps passe, plus il est fort.

test1

test2